En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies nous permettant de réaliser des statistiques de visites.

antalya escort gebze escort antalya escort ataşehir escort

Ironman de Weymouth : «ne t'enflamme pas»

thierry IronmanWeymouth sept2016 3« Les jours défilent et me voilà arrivé ce 9 septembre 2016, à Weymouth, sans presque m'en rendre compte ! Grosse pression personnelle quand même devant cet Ironman anglais qu'il va falloir affronter dans deux jours !

Tout le monde est aux petits soins avec Jérémy et moi... Nous avons amené avec nous une véritable équipe de supporters. Et leur implication est aussi importante que l'énergie que je mobilise en prévision de ce triathlon longue distance.

Après quelques jours dans notre magnifique logement, le jour J se pointe. Enfin ! Et même si tout mon entourage me dit que le plus important est de profiter et de se faire plaisir, mon esprit de compétiteur pense que le plaisir ne sera que meilleur avec une belle perf.

Vingt minutes avant le départ, Océane ferme ma combinaison pendant que j'absorbe mon premier gel de la journée. Et encore dix minutes, le temps de prendre une petite photo souvenir et de laisser couler une l'arme de joie et de stress... Mon premier Ironman !

Il est sept heure. Après le départ des pros, je prends place dans le sas des « 1h10 » pour parcourir les 3 800 m de natation.

Dernier « au revoir », petit bisou à Océane... Et boum, c'est parti !

Je me place sur la droite, et très vite je prends la cadence des autres nageurs. Au fur et à mesure, je passe les bouées et je me sens bien. Premier tour bouclé en 34'30, super content. Pour la deuxième boucle, je m'isole de la masse de nageurs pour couper au plus court. Mais, avec la fatigue, ce choix me coûte 6 minutes sur le deuxième tour... Malgré ça, je suis heureux de terminer en 1h14 avec 4 050 m à la Garmin.

Je sors de l'eau pour ma transition et me voilà sur mon jouet favori : « ma bicyclette ».

Comme toujours, je n'ai aucun repère. Les meilleurs sont déjà à plus de 20 minutes devant moi... Je ne m'affole pas. Et commence une longue remontée. Je pense être dans le bon rythme, mais en réalité je suis en sur-régime.

« Ne t'enflamme pas ! »

thierry IronmanWeymouth sept2016 2Mon obsession : faire les 180 km de vélo en moins de 5 heures ! Je m'aperçois au premier tour (2h33) qu'avec la difficulté du parcours, ce temps est impossible à réaliser... Je verrais ensuite que le meilleur temps réalisé en vélo sur l'Ironman de Weymouth est de 5h02. Aussi, au 140ème kilomètre, je paye cache. Tous les efforts consentis sur le vélo pèsent lourdement. Et à ce moment de la course, j'ai vraiment un coup de baisse de régime.

Je me demande même comment je vais finir et, surtout, je repense aux conseils de Dom et Vincent. Avec leurs propos qui tournent en boucle dans ma tête « ne t'enflamme pas ! ».

Au 155ème km, je vois Michel et Océane, et  je leur dis que le parcours vélo est vraiment compliqué... Mais, je m'aperçois que je ne suis pas le seul dans cette galère ! Je pense cependant à bien m'alimenter, et surprise, au 165ème kilomètre, je retrouve de l'énergie. Je décide tout de même de finir en roue libre pour assurer sur la dernière partie, à pied ! (Par la même occasion, à l'âge de 25 ans, je me soulage et devient incontinent. Gloups.)

Je suis remonté comme une pendule, je descends de mon vélo comme sur les manches de division d'un duathlon ! Je vois mes parents, et me voilà parti pour la course pédestre. Je m'élance alors sur le premier marathon de ma vie !

Je pars vite, trop vite, j'essaye de me réfreiner... Le premier kilomètre en 3'40 ! Je suis taré. Malgré cela, les jambes déroulent. J'essaie de ralentir pour réussir à trouver mon rythme pendant les 23/24 premiers kilomètres. Soit du 4'15/4'25 au kilo.

Je prend tous les ravitos, les cuisses commencent à être  douloureuses, et au 25ème kilomètre, ma foulée se dégrade, mes cuisses se raidissent, pour terminer en 4'35 /4'50 sur les 18 derniers kilomètres.

YOU ARE AN IRONMAN (en moins de dix heures !)

Je décompte les kilomètres… 5, 4, 3, 2 avant de faire, enfin, mon entrée sur le tapis du final. Mais à cet instant, je ne contrôle plus rien ! Le speaker crie mon nom et ça y est, la phrase que je me suis répétée des centaines de fois durant ma préparation pour me motiver prend, en l’espace d’une seconde, tout son sens lorsque je passe sous l'arche d’arrivée : YOU ARE AN IRONMAN !

Je regarde mon chrono, et malgré une partie vélo loin de mes espérances, je termine avec un sub 10 heures et un marathon, avec la distance, en 3h09 (soit du 4 minutes 29 de moyenne).

Je suis 11ème sur 850. 3ème de ma catégorie d'âge des 25/29 ans pour un temps de 09h57 et 12 secondes. Wahou.

thierry IronmanWeymouth sept2016Malgré ce podium, pour mon premier Ironman, il me faut vite retomber. Le Suisse et l'Irlandais ne m'ont pas laissé la place... Je n'ai pas réussi à décrocher le graal pour aller à Hawaii avec le dossard mondial fixé la poitrine ! Je manque ma qualif' d'une place... Dommage. Je dois essayer maintenant de me faire à l'idée, de ne pas avoir de regret, car jai tout donné et cela a été pour moi une formidable aventure sportive et humaine partagée avec les personnes que j'aime.

Je n'aurais jamais assez de mots pour remercier toutes les personnes qui m'ont soutenu en amont, en particulier Océane en premier, bien sûr, ensuite l'équipe The Team, mon coach Vincent, mes parents, Michel, Jennifer Dupont, Jeremy, Doumé, Thomas pour les moments de rigolades et les discussions trail Ironman et plus personnelles pendant les longues semaines de déplacements loin de chez moi !

Forcément, en un week-end, je suis passé par beaucoup d'émotions différentes ! Même si actuellement la frustration domine. Je ne réalise toujours pas la performance que j'ai faite au vue de la difficulté du parcours vélo.

Pour le futur, je pense déjà à la saison de cross hivernale ! Et côté triathlon, je dois m'entraîner en natation et me laisser du temps pour mon prochain objectif Ironman, peut-être l'Ironman d'Afrique du Sud ?

Thierry

En bref

 

Recharger sa licence 2019 pour participer aux épreuves de course à pied

Licence fftri
La nouvelle règlement de la Fédération d'athlétisme de novembre 2018 a fait beaucoup de bruit. En ne reconnaissant plus explicitement la licence de triathlon, celle-ci n'aurait plus permis aux triathlètes de se présenter (sans certificat médical) aux épreuves de course à pied. Pour y remédier, la FFtri réédite les licences (à recharger sur le site fédéral) avec la mention "sport en compétition". Le moyen de les rendre admissibles en course à pied !
 

Record impressionnant de Patrick Lange sur l'Ironman d'Hawaii

patrick lange ironman
#ironmanhawaii Patrick Lange remporte pour la deuxième année consécutive les championnats du monde de triathlon Ironman ce 13 octobre 2018. À 32 ans, l'Allemand termine en 7h52'39, premier à descendre sous la barre des 8h à Hawaii. Record impressionnant après un marathon en 2h41. Le deuxième, Bart Aernouts (7h56), et David McNamee (8h01) cassent également le record de l'épreuve. Année de record !
 

Un douzième Ironman français en 2019 : l'Occitaman en septembre

occitaman2019

Annoncé pour septembre 2019 par le TUC Triathlon, à l'occasion de sa 10ème édition, l'Occitaman sera le nouveau triathlon XXL à Toulouse ! Si la date précise n'est pas encore fixée, les inscriptions sont prévues dès mars prochain...
 

 

Plonger dans les brumes celtiques n'est pas donné à tout le monde !

La vidéo de Trail and Mountain Runner revient sur les conditions extrêmes du triathlon longue distance (XXL) Celtman en Ecosse.
 

Un certificat médical tous les trois ans, sauf...

licence renouvellement triathlon
Le bureau de la FFtri d'avril a validé le processus de renouvellement "automatique" des licences. La présentation d'un certificat médical sera obligatoire tous les trois ans pour les triathlètes qui n'ont pas de problème de santé. Toutefois, ils seront soumis chaque année à un questionnaire de santé préalable...
 

Instagram XLtri

XLtri

Calculez votre vitesse !

Calculez votre vitesse
: :
0 km/h soit 0 min/km

S'inscrire à la newsletter

Les tweets XL Triathlon