En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies nous permettant de réaliser des statistiques de visites.

antalya escort gebze escort antalya escort ataşehir escort

Bayman : un Ironman breton-normand à vocation internationale

1000 bayman finishlineTout un symbole ! Ancrer un nouveau triathlon au format Ironman dans la baie du Mont Saint-Michel était une ambition portée pendant plusieurs années par Arnaud Joly. Après avoir examiné la faisabilité du projet, les contraintes techniques et obtenu les accords officiels, cette nouvelle épreuve (XXL, L et M) sera lancée le premier week-end d'octobre 2022.

Retour sur l'émergence de ce nouveau venu dans le monde de la longue distance.

« Placer un Ironman en Bretagne, alors que la majeure partie des épreuves longue distance sont concentrées dans la moitié sud de la France, était une idée qui me tenait à cœur. Nous nous sommes finalement lancés avec des collègues depuis plusieurs mois d'abord pour en valider le projet », retrace Arnaud Joly, l'artisan du Bayman avec ses acolytes triathlètes.

La question des autorisations officielles pour tenir un triathlon sur le site du Mont Saint-Michel était en effet un premier écueil. D'autant, que le projet portait le long format Ironman (3,8 km de natation dans le Couesnon, 180 km de vélo côté Bretagne avant de terminer par le marathon de 42,2 km), auquel s'ajoute deux autres courses, half Ironman (L) et olympique (M).

Entre calendrier et conditions de natation

« Le Mont Saint-Michel est à la frontière entre la Bretagne et la Normandie. Nous avons prévu d'organiser la partie natation dans la rivière qui débouche dans la baie, côté Normandie, et le vélo et la course à pied, côté Bretagne », précise Arnaud Joly. Aussi la question des calendriers régionaux de triathlon s'est-elle invité dans le débat, notamment pour fixer l'un des rares week-ends où pouvait se tenir l'épreuve.

Au départ imaginée le 18 juin, il a fallu renoncer à cette date avec l'organisation du triathlon de Deauville qui tombait à ce moment-là. « Nous étions très limités, souligne l'organisateur. Pour nager dans le Couesnon, il faut qu'il y ait suffisamment d'eau. Nous avions donc en réalité que trois week-ends possibles sur juin, juillet et octobre. Le 2 octobre nous a paru le plus logique compte tenu des conditions de marées ».

Conditions qui ont été testées depuis et ont permis de valider l'aller-retour dans la rivière pour le format longue distance notamment avec un niveau d'eau suffisant en ce week-end de grande marée et aux heures de marée haute alignée sur le départ du triathlon. « Il était également important que nous puissions valider cette date pour les trois-quatre années à venir », confirme Arnaud Joly.

Un final réjouissant

Avec un aller-retour de 3,8 kilomètres de natation dans le Couesnon, l'épreuve longue distance qui démarrera à 7h30 (10h pour le M et le L), s'enchaînera sur deux boucles de 90 km de vélo dans le département de la Manche. Trois belles bosses sont au programme, et ne devraient pas dépasser les 2000 m de dénivelé à l'issue des 180 km cyclistes.

Il sera ensuite temps de se lancer sur le marathon avec quatre boucles de 10,5 km et surtout un final avec, sur le dernier tour de course à pied, l'ascension du Mont Saint-Michel au moins pour ceux qui entameront cette dernière boucle avant 19h15. Redescente puis finish-line préparée à dessein dans ce cadre. La partie course à pied longera la rivière avant de revenir vers la baie.

« Nous avons travaillé pour que ce final soit magique et si nous prévoyons 1 200 concurrents sur les trois courses, pour le première année, nous envisageons de donner à l'épreuve une envergure internationale pour les années à venir », ambitionne M. Joly.

300 places devraient en effet être réservées au format XXL, 400 pour le L (1 900 m natation, 90 km vélo en 1 boucle, 21,1 km course à pied en 2 boucles) et 500 places pour le format olympique M (1 500 m natation, 40 km vélo en 2 boucles et 10 km course à pied en 1 boucle).

Les tarifs hors pass-journée (pour les non licenciés) : 299 euros (XXL), 99 euros (L) et 44 euros (M).

Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Site du Bayman