En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies nous permettant de réaliser des statistiques de visites.

antalya escort gebze escort antalya escort ataşehir escort

Ultra-Ironman : les championnats du monde les plus costauds ?

kat Ultraman2015Si les triathlètes sont souvent comparés aux dieux du Stade, du fait de l'enchaînement des trois disciplines de natation, de vélo et de course à pied, que dire des ultra-Ironman ? Ainsi, se déroule à partir de ce 27 novembre les 32ème championnats du monde Ultraman, organisés bien évidemment dans l'île où l'histoire des Ironman a commencé : the big island !

La quarantaine de mordus qualifiés vont s'affronter sur ces distances époustouflantes pendant trois jours pour décrocher le titre de Dieu suprême...

Ces championnats du monde Ultraman rompent avec l'idée que dans la folie des grandeurs de ces distances extrêmes, enchaînées en natation, vélo puis course à pied, le rythme sera celui de sénateur. En effet, que penser des 2h42 réalisées sur la première partie, les dix kilomètres de natation, par le jeune espoir Australien de 29 ans, David Kalinowski, qui lors de sa première journée d'ultra-Ironman qualificatif avait ensuite enchaîné 145 km à vélo en 4h21.

C'était lors de la qualification pour les championnats du monde Ultraman, en Australie en mai dernier, mais même à cette vitesse, il ne terminait que deuxième pour le first day ! C'est avec la deuxième journée, d'abord à vélo (7h54 pour 145 km) puis le troisième jour en course à pied (double marathon en 6h41) qu'il a alors réalisé le meilleur chrono de tous les temps sur la distance : 22h31.

Cependant, les championnats du monde hawaïens sont encore un cran au-dessus avec un gros dénivelé à vélo...

Jour 1 (barrière horaire de 12 heures) : 10 km de natation dans le Pacifique (avec un canot suiveur) en six heures maximum + 145 km de vélo (2 500 m de dénivelé positif).

Jour 2 : 276 km de vélo (1 600 m de dénivelé positif) dans le parc national des volcans.

Jour 3 : 84 km de course à pied avec un accompagnateur.

Résultats :

 

 

 

 

Sur les 40 places ouvertes sur l'épreuve, les candidats doivent avoir déjà bouclé un format Ultramnan, et au moins un Ironman dans l'année. Pour les autres, les triathlètes invités, ils sont retenus après examen des candidatures.

Sur l'Ultraman canadien, qualificatif, on retiendra cette belle performance de l'Australienne Kate Bevilaqa qui a tout simplement remporté l'épreuve en 24h16, cet été. Son poursuivant, le deuxième de l'UM Canada, est arrivé plus de 30 minutes après. Mais celle-ci n'est pas de la partie à Hawaï...

En revanche, il y a cette histoire magique de Katherine et Kevin, un couple de Québécois récidiviste sur l'ultra-triathlon et qui, ce 27 novembre, n'en seront pas à leur première. Qualifiés de triathlètes "bioniques" par le magazine Sweat Equity, ces deux sportifs de l'extrême allient passion et persévérance avec, tous les deux, leur cinquième participation à l'UM Hawaï aux championnats du monde Ultraman.

 

 

Pas de Français cette année, sur l'Ultraman d'Hawaï.

 

La liste des participants 2015

 

Souhaitons-leur bonne chance !

 

 

 Les autres Ultraman (non qualificatifs pour Hawaï)

Ultraman en Floride

Ultraman Brésil

Ultraman Texas

L'Ultraman Europe qui devait être créé cette année en Espagne (Mallorque) semble avoir été annulé...