En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies nous permettant de réaliser des statistiques de visites.

antalya escort gebze escort antalya escort ataşehir escort

Le triathlète David Hauss s'engage au Triathlon club de Liévin, après Laurent Vidal, pour préparer les JO de Rio

David Hauss Laurent Vidal2Le choix du triathlète international français, David Hauss de rejoindre le club de division 2 de Liévin n'a rien d'une coïncidence. Au contraire, celui qui avait devancé d'une place Laurent Vidal lors des Jeux Olympiques de Londres, en terminant quatrième, vient de décider de reprendre "le flambeau de son frère de cœur, Laurent Vidal".

Ainsi, il signe au Triathlon Club de Liévin qu'avait dû quitter prématurément Laurent Vidal, en 2014, après un arrêt cardiaque lors d'un entraînement en piscine à côté de Sète.

La nouvelle du décès de Laurent Vidal, à 31 ans, en novembre dernier a profondément endeuillé la planète triathlon. Celle-ci perdait un grand talent mais aussi un sportif profondément humain. C'est pourquoi la décision de David Hauss de s'engager à son tour au Triathlon Club de Liévin est plus que symbolique : une sorte de prolongement de la triste histoire de son prédécesseur.

"La disparition de Laurent n'est pas un hasard dans mon choix..."

"J’ai fait le choix de signer dans un club de seconde division, au Triathlon Club de Liévin, pour me préparer de la meilleure façon possible, et de faire du mois d’août mon objectif numéro 1 (prochains Jeux Olympiques, à Rio-de-Janeiro, NDR)", témoigne David Hauss en ajoutant "que la disparition de Laurent n’est pas un hasard dans le choix de mon nouveau club. Donner une suite à ce qu’il a entrepris là-bas donne véritablement un sens à mon choix !"

Du côté du club de Liévin, c'est à la fois la surprise et un vrai bonheur, après le choc de la mort d'un des siens. "Notre projet olympique, initialement prévu pour notre ami Laurent, revient au goût du jour. Et quelle fierté de pouvoir le réaliser avec son plus fidèle compagnon de course, David Hauss", s'exclamait le président du club, Laurent Szewczyk, touché par le plaisir et l'émotion.

Laurent Vidal club Lievin 2013Au-delà du symbole, les échanges entre le triathlète international et le club de Liévin ont matché. Laurent Szewczyk revient sur le contexte : "complètement désabusés suite au décès de Laurent, il y a tout juste un mois, l'appel de David pour savoir si nous voulions continuer le travail commencé avec Lolo (aide à l'accompagnement et à la formation des jeunes de notre structure, courir en Grand Prix de D1, faire connaître et reconnaître davantage notre discipline) nous a redonné un élan considérable. Et nous allons tout faire pour que David soit au mieux pour tous les challenges sportifs qui l'attendent en 2016 !"

La plus belle manière de rendre hommage à Laurent

Une année primordiale pour David Hauss qui avait manqué, en 2012, d'une marche le podium olympique. Mais, celui-ci se veut confiant avec ce nouvel engagement qui constitue une force supplémentaire dans sa détermination. "Les premiers contacts (avec Liévin) m’ont conforté dans la nouvelle direction que je donne à ma carrière et je me tourne désormais vers l’avenir, heureux de rencontrer toutes ces nouvelles personnes qui m’ont déjà adopté comme l'un des leurs", assurait-il.

"Je n’oublierai jamais mes trois années passées au Sartrouville Triathlon et nos deux titres de champion de France, remportés par équipe, au sein d’une « Green Team » historique. Ces trois saisons m’ont beaucoup apporté. Côtoyer des champions tels que Gomez, Brownlee ou Mola m’a fait grandir", ajoute David Hauss, non sans nostalgie.

Mais les ambitions du président liévinois ne sont pas moindres. "Les Jeux Olympiques resteront sans conteste l'objectif majeur et ultime de cette saison pour David, sur le plan individuel... Collectivement, nous envisageons fortement de revenir dans l'élite du triathlon français, dès 2017, avec ce dernier et un groupe construit et conséquent pour rivaliser avec les belles équipes de ce championnat. La plus belle manière de rendre hommage à Laurent et de continuer de marcher dans ses pas !"