En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies nous permettant de réaliser des statistiques de visites.

antalya escort gebze escort antalya escort ataşehir escort

La FFtri prend de nouvelles dispositions pour 2016

half Sardaigne6 Lors de son bureau fédéral du 19 février dernier, la Fédération française de triathlon a présenté plusieurs mesures qui auront un impact sur les athlètes en compétition.

Certains allant dans le sens d'une simplification d'autres visant à lutter contre les tricheries...

En effet, après les derniers scandales sur la motorisation de vélo en compétition, la FFtri devrait faire évoluer son réglement pour parer à tout procédé visant à avantager un athlète. Charge ensuite aux juges de les faire appliquer lors des compétitions.

Il serait ainsi introduit une formule englobant “tout dispositif ou artifice, mécanique, motorisé ou non, permettant d’améliorer la performance et/ou soulager l’effort du participant est interdit”. Cette règle visera ainsi à renforcer l'interdiction d'assistance et l'obligation pour les juges de la faire respecter...

certif medical FFTri

Une autre modification devrait impacter plus largement les triathlètes lors de leur demande d'une licence ou pour participer aux compétitions (pour les non-licenciés).

Appliquant la réforme de la loi n°2016-41 de modernisation de notre système de santé du 26 janvier 2016 (qui modifie le Code du sport avec son article 129), la FFTri devrait mettre fin à l'obligation de présenter un certificat médical spécifique triathlon pour participer à une épreuve. La mention « sport en compétition » sera alors suffisante.

Les articles L 231­.2 et L 231.­2­1 du Code du sport auquel renvoie le règlement de la Fédération doivent en effet être modifiés en conséquence.

 

D'autre part, la FFtri se prépare à la réforme des collectivités territoriales avec la fusion de 16 conseils régionaux pour donner 7 nouvelles grandes régions. Une réorganisation territoriale qui a déjà un effet sur les ligues régionales. Puisque le bureau de la FFtri souhaitait "préciser que l’organisateur d’une épreuve se déroulant sur le territoire de plusieurs ligues régionales doit déclarer son épreuve auprès de la ligue sur laquelle se situe le lieu de départ". Seules les deux anciennes régions normandes ne devraient pas être concernées par le dispositif de création d'association de coordination entre les ligues régionales existantes. Clarification oblige.