En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies nous permettant de réaliser des statistiques de visites.

antalya escort gebze escort antalya escort ataşehir escort

Championnats du monde Ironman : "On a l'impression que Frederik Van Lierde vient de remporter la kermesse du village..."

 

Le triathlète belge Frederik Van Lierde a remporté avec brio les championnats du monde sur format Ironman à Hawaï.

Raphaël l'a suivi depuis l'Australie après l'avoir rencontré au printemps dernier sur l'une des courses que le champion du monde a remportée au printemps.

Rencontre avec un phénomène que Raphaël nous raconte aujourd'hui. Interview.

XL TRI : Quand as-tu entendu parler la première fois de Frederik Van Lierde ? Et qu'est-ce qui t'a le plus impressionné dans son style ?

Raphaël :  Je ne me souviens plus vraiment, dans un Tri Mag il y a 3 ou 4 ans je dirais. Ce qui m’impressionne le plus, c'est son visage impassible. On ne sait pas s'il souffre, si ça se passe bien ou mal, s'il s'amuse ou s'ennuie, on dirait qu'il n'a pas de faille quand il court...

XL TRI : Quelles sont les qualités que tu apprécies chez lui ?

Raphaël : Ce que j'apprécie chez lui ? C'est certainement qu'il reste humble et accessible tout champion du monde qu'il est. On dirait qu'il a juste gagné le 5 bornes de la kermesse du village !

XL TRI :  À quelle occasion cette photo a été prise ?

Raphaël : Elle a été prise juste avant l'Extrememan de Salou, j'allais manger en terrasse, il revenait de la présentation des pros. Je suis allé le voir et voilà. Juste ce que je soulignais précédemment ! C'était juste avant qu'il remporte cet Extrememan...

XL TRI :  Avant ces championnats du monde était-il pour toi l'un des favoris sur l'épreuve ?

Raphaël : Il était parmi les favoris, sans aucun doute pour moi après sa 3ème place à Hawaii l'année dernière et son début de saison cette année (premier à Abu Dhabi et troisième fois vainqueur de l'Ironman de Nice à la suite).

XL TRI :  Quelle est la discipline où tu le trouves le plus impressionnant ?

Raphaël : Difficile à dire, je ne saurais pas trancher entre le vélo où il fait une très bonne gestion de l'effort et un bon travail technique quel que soit le profil de course, et la course à pied où il est régulier et réellement impressionnant. On dirait un bulldozer en action !

XL TRI :  Mis à part la course que tu as faite cette année avec lui, y en a-t-il une autre où sa gestion de course t'a marqué ?

Raphaël : À Nice !

XL TRI :  Sur un classement des dieux du tri, où le places-tu et aux côtés de qui ?

Raphaël : Fiouuu, difficile celle-là... Je pense qu'il est trop tôt pour le dire, je crois qu'il peut à nouveau nous impressionner, et c'est à la fin de sa carrière qu'on pourra essayer de le mettre dans un tel palmarès, en tous cas, il rejoint le petit cercle des vainqueurs à Kona et c'est déjà extraordinaire ! Remettra-t-il le couvert l'année prochaine ?

 

Les tweets XL Triathlon