En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies nous permettant de réaliser des statistiques de visites.

antalya escort gebze escort antalya escort ataşehir escort

Payer sa licence moins chère : la Fédération de triathlon rappelle les clubs à l'ordre

licence UsatQuand on est triathlète, sur quoi peut-on réellement faire des économies ? Le matériel dans les trois disciplines ? Les déplacements ? Le choix des épreuves ou la licence ? Il suffit de consulter les forums pour voir que la recherche d'économie reste une préoccupation constante, pour une certaine frange au moins.

Et bien souvent le choix se porte sur la licence. Les triathlètes n'ayant pas d'obligation d'adhérer à une ligue, un club voire dans un pays donné, il leur est vite fait de comparer le coût des licences. Le grand classique reste la licence américaine (USAT) à 50 dollars plutôt que les licences encore moins chères des pays nordiques.

Mais lorsque il s'agit de clubs affiliés à la FFtri qui conseillent une adhésion USAT à leurs adhérents, la coupe est pleine. Et la FFtri réagit !

« Ceci est totalement proscrit au regard aux des statuts fédéraux », a rappelé la Fédération française de triathlon à l'occasion de son bureau fédéral du 6 octobre dernier, en évoquant les clubs de triathlon affiliés FFtri qui « proposent à leurs adhérents de souscrire une licence USAT en lieu et place d’une licence FFTRI ».

À l'heure où les 52 000 licenciés et les pass-journées rapportent 3,5 millions d'euros à la Fédération, sa principale manne pour fonctionner, elle compte ainsi rappeler à l'ordre ceux parmi les 864 clubs de triathlon qui dérogent à la règle.

L'organisation de la discipline en France mais aussi du haut niveau, la formation des clubs et des arbitres, l'encadrement des épreuves, la compétition, le soutien et l'accompagnement des écoles de triathlon et de la jeunesse, la politique handisport ou simplement la promotion du triathlon en dépendent.

Aussi, la Fédération devrait communiquer dans ce sens au cours des prochains mois.